Biennale Cinars 2016
Activité

Présentation de projets et nouvelles créations

Lieu de diffusion

Hôtel Bonaventure - Westmount

Le 15 Novembre 2016 | 10H30 - 12H00

La Présentation de projets et nouvelles créations permet à des compagnies et/ou des artistes sélectionnés par un jury de partager de l'information, sur un projet en cours ou sur une nouvelle création, avec les artistes, agents et diffuseurs assistant à la Biennale CINARS. Les participants de cette activité sont à la recherche de partenaires dans le but de développer un nouveau projet, une nouvelle création ou un partenariat artistique et/ou financier.

Intervenants

Bruno Bouchard

Artiste

L'orchestre d'hommes-orchestres (LODHO)

Dans TOMATES (titre provisoire), des performeurs s’enferment dans un lieu clos et font le pacte de ne plus jamais en ressortir. Prenant la forme d’un opéra indiscipliné, le projet est structuré en deux parties. La première est nourrie par une caméra en direct qui crée le point focal, suit les performeurs dans leur occupation, sert de pont vers le public et d'interlocuteur pour les performeurs. Dans la deuxième partie, les performeurs quittent l'espace occupé, mais y demeurent en vidéo. Ces images auront été filmées pendant la première partie devant les yeux du public, mais à son insu, révélant de nouveaux points de vue sur la première partie.

Site Web

Marie-France Bruyère

Direction, diffusion et communications

Théâtre Motus

Le trio des idéateurs, très inspiré par les similitudes entre divers thèmes et personnages des mythologies et traditions amérindiennes et des peuplades japonaises ancestrales, a décidé d’écrire et concevoir un conte mythologique inspiré de sa quête de créer une rencontre entre la culture innue et la culture japonaise. RÊVES s’avère un terreau très fertile pour l’utilisation des marionnettes, du théâtre d’ombres et des masques, sans oublier la musique en direct. Le spectacle sera développé en collaboration avec des élèves de Longueuil et de Montréal, ainsi qu’avec la communauté innue de Mashteuiatsh, au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Site Web

Josée Guérette

Diffusion et développement de marchés

DynamO Théâtre

Nouveau projet de création en développement pour le jeune public, CEUX QUI N'EXISTENT PAS porte sur les frontières qui séparent les gens, celles qui font perdre l’identité, celles qui nous protègent, celles qui sont sources de conflits, celles que nous cherchons à franchir à tout prix et celles que nous faisons tomber pour rejoindre l’autre. Cette création se veut un espace de prise de parole, de réflexions sur les changements politiques internationales qui influencent nos vies et de questionnements sur nos propres limites et sur nos propres frontières. Ce projet est le troisième volet sur le phénomène de la migration après Devant moi, le ciel (2011) et Immigrant de l’intérieur (2015).

Site Web

Sébastien Harrisson

Directeur artistique et général

Les Deux Mondes

CHOSES QUI FONT BATTRE LE COEUR (titre provisoire) est un spectacle jeune public développé par le dramaturge Sébastien Harrisson et le metteur en scène Daniel Meilleur, en collaboration avec l’artiste visuelle Manon de Pauw et le danseur Pierre-Marc Ouellette. Alliant théâtre et arts numériques, le spectacle explorera les thèmes de l’enfance, de l’apprentissage et de la transformation. Inspiré des haïkus de l’auteure Sei Shonagon, le spectacle se présentera comme une série de brefs tableaux visuels et renouera, par sa forme, avec la tradition de poésie de l’image, tout en finesse et en délicatesse, qui a fait la renommée internationale des Deux Mondes.

Site Web

Modérateur : Pierre Antoine Lafon Simard

Directeur artistique et codirecteur général / Artistic Director and Co-executive Director

Théâtre du Trillium

Pierre Antoine Lafon Simard est directeur artistique et codirecteur général du Théâtre du Trillium. Diplômé du Département de théâtre de l’Université d’Ottawa, du Conservatoire d’art dramatique de Québec en interprétation et du programme de mise en scène de l’École nationale de théâtre du Canada, Pierre Antoine a signé la mise en scène de plusieurs créations, dont Taram, autour de l’univers de l’artiste Marjolaine Beauchamp, Déluge d’Anne-Marie White, Les Mains de Jonathan, une coproduction Théâtre du Trillium et Théâtre La Rubrique. Pierre Antoine fut aussi artiste associé à la compagnie lors de la saison 2011-2012 et jusqu'en 2016, il occupait le poste d’adjoint à la direction artistique à l’Usine C à Montréal.

Brandy Leary

Artistic Director, Choreographer

Anandam Dancetheatre

SEISMOLOGY dénoue le grand récit du pouvoir colonial à travers un espace théâtral qui fond, s’érode et se remplit de débris, une permutation qui met en scène la colonisation d’espaces et ses effets sur notre climat. Dans cette œuvre, chacun des gestes et des images possède une charge subversive : un acte d’acrobatie aérienne devient un moyen d’évoquer le déni du changement climatique, un lancer de couteaux devient une façon à la fois violente et précise de marquer le « clou d’or » de l’Anthropocène. Le public est sollicité pour aider à construire et déconstruire le décor de la scène, créer de la musique et du bruit ou faire de la lumière et de l’ombre. Tous ces éléments produisent une multiplicité d’expériences complexes qui redéfinissent constamment le cadre de représentation du spectacle.

Site Web

Victor Quijada

Co-directeur artistique et chorégraphe

Groupe RUBBERBANDance Group

THE BAUMANN PROJECT (titre provisoire) examine les possibilités d’une complète collaboration entre multiples disciplines artistiques. Les thèmes de l’identité, de l’origine, de la patrie et du foyer y sont explorés physiquement, textuellement et plastiquement, au moyen d’une œuvre d’art sans cesse modifiable, «?déconstruisible?», et de vertigineuses pièces inspirées de la musique traditionnelle mexicaine. Le spectacle est conçu en fonction d’une architecture scénique proposée par l’artiste visuel Sylvain Baumann et fait appel aux compositions originales du musicien Jasper Gahunia. Au sein du Baumann, les créateurs sont activement engagés dans un dialogue avec Victor Quijada — qui visite ici une certaine nostalgie identitaire afin de repousser les limites de son propre langage chorégraphique.

Site Web

Milone Reigman

Artist

Productiehuis Rotterdam

À la fois archive vivante, conversation et performance, THE VENUS PROJECT utilise la spécificité du contexte dans lequel il s’inscrit pour examiner, discuter et réinterpréter la représentation du corps de la femme noire. THE VENUS PROJECT traite d’enjeux actuels relatifs à la race, le genre, la sexualité et le voyeurisme dans les médias. De la Vénus Hottentot à Bootylicious, le corps féminin, et en particulier le corps de la femme noire, appartient aux spectateurs. Le projet aura lieu notamment en Afrique du Sud, en Tanzanie et en Ouganda pour développer son contenu. Nous cherchons à interroger l’expérience mondiale de la négritude dans une perspective spécifiquement féminine.

Site Web

Camila Sarrazin

Artistic Director

GLiMT

STRAINER est de l’art de scène pur qui combine de la danse casse-cou, des acrobaties passionnées et une musique doucement cinglante dans une scénographie en transformation constante. Le tout gravite autour d’un scénario universel : un Homme, une Femme et un Étranger parcourent la société et ses normes, à travers la solitude, la liberté et le travail, pour venir à bout de leurs rêves de relations intimes, de communauté et de réussite. Depuis la révolution cognitive (il y a 70 000 ans), les sociétés humaines se sont complexifiées tandis que notre cerveau n’a que très peu changé. STRAINER explore la manière dont le cerveau passe au crible le comportement des autres à partir des attentes particulières de chacun et ce qui se passe lorsque ce processus devient trop tendu.

Site Web

Commentaires